C’est un « Fait »

29 septembre 0 Commentaire Catégorie: Non classé

 

FAIT

 

 

C’est le 10 septembre que nous sommes allés voir « Fait », spectacle mis en scène par Daniel Jeanneteau au Subsistances à Lyon.

 

 

Dans un univers ocre, minéral et apocalyptique, Daniel Jeanneteau a imaginé un dispositif exceptionnel. Le danseur et les comédiens se déplacent dans une immense plaine embrumée, au milieu de blocs de béton et de tas de gravats. Le public et l’action évoluent au cœur de cette zone de combat.

Le metteur en scène a choisi ce passage de l’Iliade, lorsque Homère fait se rencontrer Priam et Achille : un vieillard et un jeune homme, deux opposés, deux ennemis maximums. Pour faire ressortir l’intimité et la poésie de cette rencontre, il utilise en contrepoids la violence du texte pour décrire l’action des armes sur le corps. Dans cet échange complexe de gestes et de mots émerge une forme de danse.

EXTRAITS

Il lança un trait,
Vers le nez, près de l’œil, qui traversa les dents blanches ;
Le bronze trancha la langue à la racine,
Et la pointe alla ressortir au plus bas du menton.
[il] croula ;
Chant V, 290.

Comme il fonçait droit devant lui, il reçut en plein front
Le fer pointu, qui traversa l’épais casque de bronze
Et pénétra sans peine dans le crâne, où la cervelle
Gicla de toute part, terrassant l’homme en plein élan.
Chant XI, 95.

 

 

 

 

 

Daniel

 

Daniel Jeannetteau est né en 1963 en Moselle. Il a étudié à l’école des arts décoratifs de Strasbourg puis à l’Ecole du TNS.Il a mis en scène et conçus les scénographies d’Iphigénie de Jean Racine (2001) et de La Sonate des spectres (2003) au CDDB. Il racontera mieux que moi en quoi consiste son travail:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

lolo

 

 

 

Nous avons pu avoir le luxe de voir jouer le grand acteur qu’est Laurent Poitrenaux. Il a été formé à l’ Ecole de Théâtre en Actes à Paris, dirigé par  Lucien Maréchal. Il a joué sous la direction de nombreux metteurs en scène dont Christian Schiaretti (Directeur du Théâtre National Populaire de Villeurbanne). Il est le Collaborateur  régulier de Ludovic Lagarde: il a joué dans tout ces spectacle depuis 1992 (c’est vous dire). Au cinéma il a joué notamment dans le film d’Agnès Jaoui « Au bout du conte ». C’est donc un comédiens d’expérience que nous avons pu voir crier le texte d’Homere. Voici des  images  de ce spectacle avec des commentaires utile du Metteur en scène:  

Image de prévisualisation YouTube.

 

Thibault Lac est un jeune Danseur issue des écoles et qui a tout de même quelques bagages: il joue dans ce spectacle.

 

Scénographie:

Qu’ y a t-il de mieux que des images pour se représenter un spectacle. Vous voulez des images? Et bien en voila!!:

FAITS ( fragments de l'Iliade) Daniel JEANNETEAU avec Thibalut LAC, Gilbert CAILLAT, Laurent POITRENEAUX. LES SUBSISTANCES LYONFAITS ( fragments de l'Iliade) Daniel JEANNETEAU avec Thibalut LAC, Gilbert CAILLAT, Laurent POITRENEAUX. Les Subsistances - Lyon FAITS ( fragments de l'Iliade) Daniel JEANNETEAU avec Thibalut LAC, Gilbert CAILLAT, Laurent POITRENEAUX. Les Subsistances - Lyon FAITS ( fragments de l'Iliade) Daniel JEANNETEAU avec Thibalut LAC, Gilbert CAILLAT, Laurent POITRENEAUX. Les Subsistances - Lyon

 

Des tonnes et des tonnes de gravier venu d’un chantier forme l’espace , le publique est autour de la scène il n’est pas dans son siège habituelle. Une partie de l’espace de jeu est dans la pénombre , on éclairera  progressivement jusqu’à découvrir une scène longue de 50 mètres.

 

 

 

Le déroulement:

Thibault Lac ne nous apparait pas directement. Le premier à apparaitre sur scène et Poitrenaux. Il est dissimuler dans le Publique son manifestement par du texte lu provoque un sentiment de surprise. La chaleur qui fait dans la salle et la monotonie du texte rend vite le spectacle difficile au publique. Le texte de Poitrenaux ne donne jamais vraiment l’impression qu’il va s’ arêter. Le comédien ne finit jamais réellement ces phrases. Au bout de 20 minutes on appercoit un autre personnage en fond de scène il jette de pierres en direction du Narrateur.On ne le voit pas encore car il est dans la pénombre. Il repart et reviens à plusieurs reprise. Après de nombreuse pierres jetées ( plus ou moins en direction du publique) Thibault Lac entre dans l’espace visible par le Publique.Il est vétu d’une tenu de sport (débardeur, basket, short). Il tourne pas mal en rond avant de choisir quelqu’un dans le publique et de le soumettre au sol (tout ceci était prévu et fait par des professionnel n’essayez surtout pas de le faire chez vous).  Après l’avoir mis au sol cet éspèce de soldat monstrueux et destructeur enlève son short et son débardeur afin de se montrer complètement dénudé .

#Anecdote: Des enfants était présent dans la salle et les parents ont fait le choix plutôt audacieux de leur cacher les yeux.

On peut se demander si l’étreinte qui suivit ce nu inopiné n’était pas une scène d’amour. La lumière s’assombrit de plus en plus . Un homme (Gilbert Caillat: comédien professeur au conservatoire) vient donner à manger au combattant qui à combattu son ennemie. Le spectacle se termine sur une magnifique sonorité que je vais esssayer de décrire. Un âne a fait son entré sur le plateau il mange du foin (son), le danseur mange (son), la cuillère racle le fond de la casserole (son), la lampe à l’ancienne présente fait un certain bruit (son). Le mélange de tout ces son conclut le spectacle et quand le noir tombe c’est le plus beau moment que ce spectacle nous donne.

#Anecdote: Les conditions extrême : chaleur et poussière rendait le spectacle difficile au personnes agées. Lors de la représetation du 10 septembre une personne à du avoir besoin des secours des pompier.

 

C’est ainsi que ce conclut cette article, j’espère qu’il vous interessera, n’hésitez pas à laisser des commentaire les amis. Force à vous!!!!

 

Ecrivez un Commentaire

Commenter Gravatar

Dessinbymoi |
Les Accros aux mangas |
Créations Artisanales 65 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Artstory
| Filsetformes
| Francis Meunier