La Scéance du 3 octobre

La séance du 3 octobre a été marqué par nos retrouvailles avec Marie-Cecile. Elle ne nous avais pas laissé sans travail étant donné que nous avions une lettre à faire. Dans cette lettre nous devions nous adresser à une personne de notre famille que nous n’avons pas connus ou perdus de vue. Je n’ai pas participé à cette entreprise pour plusieurs raison: j’ai fait la lettre mais je n’étais pas satisfait de cette dernière, je n’aime pas me livrer sur ma vie personnel, patience et longueur de temps sont mes seuls mots d’ordre. Bref, Marie Cecile nous a fait nous échauffer. Mon sourire à changer quand elle a annoncer le passage de vitesse l’exercice que je déteste. Cet exercice consiste à marcher à des vitesse différentes (5,4,7,2) de manière  synchronisé. A chaque vitesse on ajoute quelque chose à faire (5: chanter au clair de lune). Ce travail nécessite un CERTAIN effort de la mémoire et une certaine harmonie dans le groupe. Cette harmonie est absente dans notre groupe ne nous le cachons pas. J’étais quand même content car on a quand même réussi à faire deux trois belle chose comme commencé en même temps par exemple, il y avais aussi du progrès en passant d’une vitesse à une autre. Après cette exercice au combien périlleux elle nous demanda de bouger dans l’espace ce que j’ai fait avec plaisir car j’adore bouger dans l’espace. Tout à coup un claquement de main!!…….  Que ce passera t-il me suis je demander. J’entendis alors la voix de Marie-Cecile dire Ilies et Yoléni reste le reste vous partez. A ce moment précis je compris qu’il allait s’agir d’une improvisation. Oh! Par le talon d’Achille j’étais mal à l’aise car cette chère Yoleni bien qu’elle soit dans notre groupe de théâtre est arrivé cette année au lycée et étant profondément intimidé face à l’inconnu je me demandais si j’allais survivre. La réponse fut positive mais ce bon vieux molière à du se retourner trois fois dans sa tombe car il est indéniable que l’improvisation était nul à C****. Ensuite quelques élus  ont pu raconter l’histoire de Cendrillon en casant le plus de fois possible un mot hors sujet cela devait être  plaisant il passait trois par trois la prof claquait des doigts pour couper la personne qui parlait. La personne suivante devait obligatoirement continuer l’histoire.  Cette séance finie en feu d’artifice car nous avons pu connaitre la distribution pour Cendrillon. J’ai eu le rôle du Prince!!!! Je suis content!!!!! Il va falloir être à la hauteur!!!!!

 

Photo de Yoleni:

yoleni

 

 

 

 

 

 

MOI:

:10406429_813139048730619_195856318242040608_n

Dessinbymoi |
Les Accros aux mangas |
Créations Artisanales 65 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Artstory
| Filsetformes
| Francis Meunier